Société Mycologique d’Alès
Otidea cochleata  (L.) Fuckel (1870)
Otidea cochleata, récoltée commune Castelnau-Valence (30)
(Otidée en limaçon)
Otidea cochleata, récoltée sur la commune de Castelnau-Valence (30), 4599-1 Otidea cochleata, récoltée commune Castelnau-Valence (30), Hyménium avec Asques I-, 1 div. = 2,5 µm, 3471-1
Macroscopie : Ascome en forme de coupe, non fermée sur un côté, dont la paroi à bord arrondi, irrégulier, amorce un enroulement ; diam. = 3 à 5 cm et h = 3 à 6 cm. Un court stipe est présent. Face extérieure (excipulum) : furfuracée, brun ocracé avec la base blanchâtre, feutrée. Face intérieure (hyménium) : brun ocracé pâle. Chair : 1 à 2 mm d’épaisseur, blanchâtre à beige pâle. Odeur : nulle. Saveur : non testée. Microscopie : Asques : ne bleuissent pas à l’iode. Spores : longuement elliptiques, lisses, bi-guttulées ; 12-14,5 x 5,5 6,5 µm avec un rapport L/l moyen = 2,1-2,2. Habitat : Pousse sur un sol constitué de sables argileux, ayant un pH neutre à acide, sous châtaigniers et pins maritimes. Mode de poussée : La récolte était constituée d’un groupe de 5 à 6 individus. Récolte : Le 24 novembre 2011, sur la commune de Castelnau-Valence (Coord. Lamb. II étendue = 754,59 ; 1893,22), altitude 140 m. Exsiccatum : JC 2011.11.24.02 Observations : Moser, dans sa flore, signale 11 espèces d’Otidea. Il en retient 5 de couleur pâle, jaunâtre cuir, ocre (dont notre espèce fait partie) et 6 colorées vivement. La séparation par ce critère est difficile car les colorations varient d’un jeune individu imbu à un adulte déshydraté. A ma connaissance, au 29 décembre 2011, cette espèce n’a jamais été signalée dans la littérature, dans le département du Gard.
Fiche établie le 29 décembre 2011 par Jean CHABROL
(cliquer sur une photo pour l’agrandir)
Phylum Ascomycota
Classe Pezizomycetes
Ordre Pezizales
Famille Pyronematacae