Mycales - Société Mycologique d’Alès (Gard)
Attention danger : gare aux intoxications !
Le top 15 des champignons les plus toxiques
Nom usuel Nom latin Amanite phalloïde Amanita phalloides Amanite printanière Amanita verna Amanite vireuse Amanita virosa Amanite tue-mouches Amanita muscaria Bolet satan Rubroboletus satanas Clitocybes blanc Clitocybe candicans Cortinaires Cortinarius Entolome livide Entoloma lividum Galère marginée Galerina marginata Gyromitre Gyromitra esculenta Inocybes Inocybes Lépiotes Lepiota Paxille enroulé Paxillus involutus Psilocybes Psilocybes Shiitaké ou Lentin du chêne Lentinula edodes .. . . . (liste non exhaustive)
Que faire en cas d’intoxication ? Appeler le centre antipoison dès les premiers symptômes, ou bien le 18 (pompiers) ou le 15 (SAMU). Suivre exactement les instructions du médecin régulateur. Allonger la malade sur le côté, le couvrir et le rassurer. Ne rien faire avaler à la victime sans instructions formelles, même pas de l'eau ou du lait. Récupérer si possible les restes du repas ou prélever, à défaut, un peu de vomissure pour permettre l'identification du champignon et la mise en oeuvre d'un traitement adapté et efficace.
Cliquer ici pour consulter notre page décrivant les Signes d’intoxication Les champignons mortels/toxiques et leurs syndromes (ou les signes d’intoxication par les champignons)
Certains champignons peuvent être dangereux à consommer ! Tout dépend des conditions de la cueillette, de la quantité absorbée ainsi que de la préparation et de la cuisson de ces champignons. Une intoxication due à la consommation de champignons se traduit le plus souvent par des troubles d'ordre digestif (vomissements, nausées, diarrhées), troubles qui peuvent apparaître quelques heures, voire 1 ou 2 jours après l'ingestion. Au moindre signe, oubliez les éventuels «remèdes de grand­mère» dont vous avez pu entendre parler ici ou là, et consultez immédiatement votre médecin. Lui seul pourra détecter la gravité potentielle de votre intoxication, intoxication qui, dans certains cas, peut être mortelle. Il est donc essentiel de ne pas perdre de temps avant d'entrer dans le processus thérapeutique. Amanite phalloïde, galère marginée, lépiote brune, cortinaire couleur de rocou, gyromitre, tricholomes équestre et doré ... De nombreux champignons sont dangereux et peuvent toucher le patient sur les plans hépatique, rénal, musculaire ou neurologique. N'oubliez pas que les champignons concentrent les toxines présentes dans le sol. Il faut donc éviter de les cueillir, même s'ils sont comestibles, sur les sites industriels et dans les endroits où vous suspectez la présence d'engrais, de pesticides ou d'herbicides. Par exemple, le très savoureux coprin chevelu peut pousser à proximité des décharges. Prudence, donc, avant de le cueillir.
Le “BIDAOU” (Tricholome Equestre) en cause. Il serait responsable de complications graves et de plusieurs décès
Enregistrement de l’émission «l’invité de 8h20» sur «France Bleu Gard Lozère» le 08/11/2019. Vanessa BOZEC, Présidente de la Société Mycologique d’Alès y évoque les intoxications liées à la consommation de champignons.
Société Mycologique d’Alès